Actualités

Un projet artistique et culturel mené avec des élèves du collège Blanche de Castille de la Chapelle-la-Reine

Projet artistique du collège Blanche de Castille de la Chapelle-la-Reine.
Projet artistique du collège Blanche de Castille de la Chapelle-la-Reine.
Prévue initialement lors de la Nuit des musées, l’exposition des travaux d’élèves est reportée aux Journées européennes du Patrimoine.

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le:

Depuis plusieurs années, le collège Blanche de Castille de la Chapelle-la-Reine vient régulièrement au musée-jardin Bourdelle. Les élèves bénéficient d’une visite libre accompagnée d’un questionnaire et d’ateliers de pratique artistique.

Le musée a accueilli en 2019 l’exposition de la Petite Galerie Itinérante du Louvre, à cette occasion un projet pédagogique structuré en lien avec les professeurs d’histoire et d’art plastiques s’est mis en place. Le projet a pris appui sur l’acquisition, par le musée-jardin Bourdelle, d’une malle pédagogique intitulée « pré cinéma » avec zootrope, praxinoscope, permettant d’expérimenter les images animées. Afin de valoriser le travail ainsi réalisé, équipe enseignante et musée, ont proposé de s’appuyer sur l’événement « la classe, l’œuvre ! » dispositif destiné à présenter les travaux menés par les élèves en lien avec les établissements muséaux lors de la Nuit européenne des Musées ayant lieu habituellement le troisième samedi de mai.

Cependant, le contexte sanitaire ayant mené au confinement de la population et à la fermeture de l’ensemble des établissements culturels, ce projet artistique et culturel sera présenté au moment des Journées européennes du Patrimoine en septembre.

Ainsi, vous pourrez découvrir, les travaux des élèves de 6ème sur l’art en mouvement qui comprennent à la fois des sculptures en bandes plâtrées mais également un travail de fond sur la danse, utilisant la technique du croquis et la remise en mouvement de séquences fixes. Avant le confinement, Giovanna DECAUCHÉ, danseuse est intervenue pour différentes chorégraphies au musée-jardin Bourdelle et au collège, afin que les élèves assistés d’un enseignant et d’une médiatrice du musée, puissent croquer les gestes de danse, comme le faisait Antoine Bourdelle lorsqu’il assistait aux représentations d’Isadora Duncan au Théâtre des Champs Elysées.

A présent, les élèves réfléchissent à la façon de préparer des figurines pour remettre les gestes de danse en mouvement grâce au zootrope ou au praxinoscope. Ce projet mobilise à la fois des connaissances en histoire de l’art mais également en techniques de dessin. Sans compter l’imagination et les compétences transversales !

Rendez-vous est donné aux Journées européennes du patrimoine les 20 et 21 septembre 2020 afin de découvrir le travail ainsi réalisé par les élèves.